Accueil ACTUS DE L'OISE Une future maison d'enfants pour la fondation des Apprentis d'Auteuil à Clermont

Une future maison d'enfants pour la fondation des Apprentis d'Auteuil à Clermont

68
0
PARTAGER

Une future maison d’enfants pour la fondation des Apprentis d’Auteuil à Clermont

Mercredi 24 novembre, Édouard Courtial, Président du Conseil départemental, a symboliquement posé la première pierre de la future Maison d’enfants de la fondation Apprentis d’Auteuil à Clermont. Fruit d’un partenariat avec le Département, cette nouvelle structure vient renforcer la maison d’enfants Mère Teresa de Calcutta, située actuellement à Gaudechart.

 

Anaïs Dhamy, Vice-présidente du Conseil départemental chargée de la famille, de l’enfance et la petite enfance, et Lionel Ollivier, Maire de Clermont, accompagnaient le Président.

 

 » Ce projet s’inscrit dans l’exercice d’une compétence essentielle pour le Conseil départemental : la protection de l’enfance en danger et j’y suis très attaché. » a tenu à rappeler Edouard Courtial.

L’architecture de la future maison d’enfants

La construction du bâtiment est désormais lancée. Le projet de cette future Maison d’enfants s’inscrit dans la volonté de se rapprocher des lieux de vie des familles des enfants accueillis au titre de la protection de l’enfance de l’Oise. Il s’agit également de proposer des lieux en adéquation avec les besoins de la fondation. 

 

Bâtie sur un terrain acquis par Apprentis d’Auteuil, la future maison proposera 42 places d’hébergement et accueillera des jeunes, âgés de 5 à 16 ans.

 

La structure sera composée de 3 pavillons et d’un bâtiment administratif. Chaque pavillon proposera 2 maisonnées accueillant 7 jeunes, répartis selon leurs âges.

 

Des lieux de rencontre et d’hébergement pour la famille sont également intégrés au projet architectural.

 

 » Notre collectivité est très heureuse de s’associer aux Apprentis d’Auteuil dont la qualité du travail auprès des jeunes n’est plus à démontrer. « , a jouté le Président du Conseil départemental.

La famille au cœur du projet

Le lien enfant-parents est très important. La fondation en a conscience et a axé son projet de la Maison Mère Teresa autour de ce lien familial, jugeant que les parents sont les premiers éducateurs de leurs enfants.

 

C’est pourquoi les parents auront leur place dans le parcours et dans les choix de leurs enfants. Les espaces familiaux prévus par la future maison d’enfants ont vocation à abriter les retrouvailles parents enfant et à proposer d’autres dispositifs tels que des séjours de vacances en famille ou encore, par exemple, l’entretien d’un jardin collaboratif…

La fondation

Voilà 150 ans que la fondation Apprentis d’Auteuil mène à bien des missions d’éducation et de formation auprès de jeunes vulnérables et des familles fragilisées. Son action se déploie autour de quatre axes :

 

– la protection de l’enfance,

– la lutte contre l’échec scolaire,

– l’insertion professionnelle,

– et l’accompagnement à la parentalité.

 

5500 collaborateurs, 5000 bénévoles et 300 000 bienfaiteurs (donateurs, entreprises, mécènes…) accompagnent les jeunes et leurs familles en difficulté dans leur reconstruction.

 

Plus de 30 000 jeunes et familles suivent actuellement, en France et à l’étranger, des programmes d’accueil, d’éducation, de formation et d’insertion.

Dans l’Oise

Apprentis d’Auteuil est implanté dans l’Oise depuis 1985. Plus de 350 jeunes, âgés de 4 à 25 ans, bénéficient des dispositifs actuels, au sein des quatre maisons d’enfants (à Creil, Agnetz, Gaudechart et Grandvilliers), d’un collège (Nogent-sur-Oise), d’une école primaire (Gaudechart) et d’un programme de formation continue en partenariat avec FM Logistic (à Compiègne).

Le 150ème anniversaire de la fondation

A l’occasion du 150ème anniversaire d’Apprentis d’Auteuil, une exposition se déroulera, du 28 novembre au 13 décembre 2016, dans le hall de l’Hôtel du Département à Beauvais. La manifestation s’articulera autour des clichés de la photographe, Marie Tremoulet, représentant les visages des enfants, adolescents et familles suivis par la fondation.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here